Zimbabwe: Mugabe menace de saisir les sociétés étrangères en riposte aux sanctions

Publié le par Mahalia Nteby

Mugabe.jpg

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a menacé vendredi de saisir des entreprises britanniques et américaines si les sanctions occidentales à l'encontre de son entourage ne sont pas levées, lors de la conférence annuelle de son parti à Mutare (est du pays).

"Pourquoi devrions-nous continuer à avoir 400 entreprises britanniques qui opèrent ici en toute liberté?", a demandé le chef de l'Etat devant plus de 4. 000 délégués de son parti.

"Pourquoi devrions-nous continuer à avoir des entreprises et des organisations qui sont soutenues par la Grande-Bretagne et les Etats-Unis sans rétorquer? Le temps est venu de nous venger", a-t-il ajouté.

M. Mugabe, 86 ans, au pouvoir depuis 1980, et ses proches sont interdits de voyage et leurs avoirs sont gelés depuis 2002 par l'Union européenne et les Etats-Unis.

Publié dans Politique africaine

Commenter cet article

Proof 20/12/2010 14:21



Cool article. L'Afrique m'interesse, et ça serait bien de faire parteneriat avec votre site et le mien. Faire quelques projets pour que les ukrainiens comprennent mieux les africans, et le
contraire. Vous pouvez me contacter visa e-mail.



bono 19/12/2010 18:04



A la guerre comme a la guerre. A chacun son moyen de pression. Robert va s'y il faut nationaliser toutes ses entreprises anglaises. Le monde a change seuls les europeens qui ne l'ont pas encore
compris. Du courage Robert.